eyes

septembre 23, 2016

salahsalah

giffing

décembre 8, 2015

Sans titre

fillette

février 9, 2015

la-fillette-a-l-oiseau-mort-1,M93123[1] tueurs brabant

http://flashface.ctapt.de/

novembre 25, 2014

Flashface

tueurs brabant

Papiers marbrés, space measurements

février 18, 2014

IMG_20140121_150412

Marine Beaumont BAC2

virginieorban

Virginie Orban BAC3

Bonhomme2013

janvier 14, 2014

IMG_5552 IMG_5560 IMG_5566 IMG_5569 IMG_5577 IMG_5579 IMG_5580 IMG_5593 IMG_5599 IMG_5601 IMG_5607

Leurs têtes

décembre 18, 2013

tetessilhouettes

clairemortehan

Portraits silhouettés des Bac 2 AP (ISPG), suivis de leurs têtes façon Monsieur-Madame par Claire Mortehan

Picture Your Book

décembre 9, 2013

Les étudiants de Bac1 arts plastiques de l’ISPG ont participé au concours Picture Your Book, organisé par la Bibliothèque royale: créer la couverture d’un livre qu’ils ont apprécié.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

sur plexi

mai 26, 2013

merci à Dominique R. alias Montaigne

Image

ImageImage

ImageImageImage

topo

janvier 21, 2013

 

1963 : « Jeu de Topo« 

 

Règles du jeu de topo

Deux joueurs A et B situés de part et d’autre d’une surface carrée sur laquelle sont tracées des lignes parallèles : 6 lignes « en pointillés » découpent en 7 bandes égales le terrain de jeu. Une ligne continue derrière laquelle sont rangées les 8 pièces du joueur B. Les pièces du jeu = 2 ensembles de 8 cailloux.
Le joueur A répartit sur le terrain du jeu ses 8 cailloux de la façon qu’il estime, de son point de vue, la plus satisfaisante, sans tenir compte des lignes pointillées qui ne sont là que comme repères : c’est le 1er coup de la partie.
Le joueur B juge cette répartition de son point de vue (diamétralement opposé). Si elle lui convient, la partie est terminée. Sinon, il place une de ses pièces où il le désire sur le terrain. C’est le 2ème coup.
Il crée ainsi une nouvelle configuration qui reçoit ou non l’approbation du joueur A. Celui va réagir en modifiant sa configuration initiale mais il ne peut le faire qu’en déplaçant une seule de ses pièces. La partie se poursuit ainsi au coup par coup. Les joueurs peuvent rejouer les mêmes pièces autant de fois qu’ils le désirent. Le joueur B ne peut pas faire revenir dans sa réserve (derrière la ligne continue) une pièce qui en est sortie.
Il n’y a ni gagnant ni perdant : La partie se poursuit jusqu’à ce que les 2 joueurs-partenaires réalisent une configuration de cailloux qui les satisfassent pleinement, l’un et l’autre, chacun de son point de vue.

http://www.sanejouand.com/fr/oeuvre/0jdt/jdt_home.php